Page d'archive 2

Madame Raymonde le retour

Madame Raymonde le retour dans Bienvenue en Gourmandie tarte-rhubarbe-031-300x300

La belle se prélasse

Depuis que nous l’avons déplacée près du bassin à poissons, Mme Raymonde, la désormais célèbre rhubarbe migratrice (lire par ailleurs), prend ses aises. Comme une Parisienne en goguette sur les plages de notre littoral, la vivace s’étale de tout son long et semble faire la bronzette sur les galets… Faudrait voir à ne pas abuser car le but premier de la présence de la belle n’est pas que décoratif. Pour preuve, après l’avoir délestée de quelques-unes de ses plus appêtissantes branches, nous nous sommes lancés dans la réalisation d’une tarte qui ferait défaillir les adeptes de la secte Weight-Watcher. Faut juste éviter de prendre du fromage avant, de manger des crudités en entrée et ne pas accompagner le poulet (sans la peau malheureux !) de frites mais plutôt de haricots verts cuits à l’eau. Eh toi là-bas, je t’ai vu ! tu rends tout de suite ce morceau de beurre ! Bref, tout ça pour vous dire que la générosité de Madame Raymonde est contagieuse et que la tarte vous aidera à tenir le coup en cas de grand vent… Partageur, nous vous offrons ci-après la recette :

- INGREDIENTS : 1 pâte feuilletée, 900 g de rhubarbe, 300 g de sucre semoule, 7 tranches de pain d’épices, 40 g de beurre, 1 banane, 1 oeuf, 20 cl de crème liquide, 2 c. à soupe de lait, 2 c. à soupe de chapelure.

- ETAPE PAR ETAPE :

1- couper la rhubarbe en dés et mélanger avec 200 g de sucre et laisser macérer.

2- préchauffer le four à 180°

3- Chemiser le moule à tarte, étaler la pâte, la piquer et saupoudrer de chapelure.

4- Placer la banane en rondelles puis émietter 3 tranches de pain d’épices avant de couvrir de rhubarbe.

5- Mélanger le beurre fondu avec les 4 autres tranches de pain d’épices et disposer sur la tarte.

6- Préparer un flan avec 1 oeuf, 20 cl de crème, le lait et 100 g de sucre. Fouetter et verser sur la préparation.

7- Enfourner et laisser cuire une heure.

8- Déguster en bonne compagnie et comme dirait m’sieur Robuchon « Bon appêtit bien sûr ! ».

NB : Si vous aimez la rhubarbe, il existe une recette meringuée sur un blog qui mérite le détour : nathly.canalblog.com/

tarte-rhubarbe-005-300x300 dans Bienvenue en Gourmandietarte-rhubarbe-010-300x300tarte-rhubarbe-013-300x300tarte-rhubarbe-017-300x300

tarte-rhubarbe-018-300x300tarte-rhubarbe-024-300x300tarte-rhubarbe-028-300x300tarte-rhubarbe-029-300x300

Jean-Claude Dusse le retour

Oui, oui, je sais, j’ai des références qui commencent à dater mais on ne va pas bouder son plaisir… Et de toute façon, si la TV nous ressort deux fois par an les aventures de l’ineffable Jean-Claude Dusse et consorts, je ne vois pas pourquoi je ferais l’impasse !

Donc, à force de penser à une hypothétique ouverture dans le salon, nous avons enfin pu conclure. Avec l’aide aussi précieuse qu’indispensable de Jonathan, le mur qui séparait l’ex-chambre devenue bibliothèque et la salle de séjour s’est vu doté d’une belle ouverture. Dorénavant, outre le fait que nous disposons d’une vraie vue sur mer où que nous nous trouvions, le volume se trouve considérablement agrandi. Il ne reste plus qu’à installer un fer plat pour que des volets de portes-fenêtres jouent leur nouveau rôle de portes coulissantes et en un clin d’oeil, la bibliothèque se retransforme en chambre d’ami grâce à la présence d’un lit-banquette.

Avec le soleil !

Un coin de ciel bleu, deux ou trois rayons de soleil et zou, c’est parti pour une expédition culturo-bucolique.

Première étape dans le parc ornithologique du Marquenterre (80), véritable paradis pour les oiseaux et en particulier les migrateurs qui trouvent ici un B and B de tout premier ordre.

La seconde étape nous amène sur les traces de Claude Monet à Giverny (27). Visite de la maison et des jardins de l’artiste… pas sûr qu’il aurait été ravi de voir toute cette marmaille se chamailler dans son atelier et encore moins dans sa chambre, mais bon…

Que l’endroit doit être paisible quand il n’y a… PERSONNE !

PS : Petit péleriinage après 25 ans sans mettre les pieds à Vernon. Bouh, ils ont retiré toute son âme au Paris-Plage !!! Le PP n’a plus ses petites banquettes intimistes qui disposaient de mini juke-boxes. Mais pourquoi avoir voulu y peindre une pseudo plage exotique ??? Tout fout le camp ma pov’dame. Ceux qui ont connu l’endroit comprendront mon, désarroi.

Avec le soleil ! dans Evasion marquenterre-giverny-juin-2013-037-300x225

Imperturbable...

marquenterre-giverny-juin-2013-035-300x225 dans Evasion

Monet fait mieux avec un pinceau ? Oui, oui, je sais...

marquenterre-giverny-juin-2013-021-300x225 

Une magnifique spatule à l'heure du repas

Je vous parle d’un temps…

Quarante ans ! Oui, d’après les présentateurs de JT qui, nous le savons tous, ne racontent jamais de sottises, cela fait quarante ans que la Normandie et en particulier la partie Basse (Manche et Calvados) n’a pas connu une telle météo. Les chutes de neige alliées au vent violent qui cingle les côtes ont transformé le paysage en une petite Sibérie. Cela valait bien un petit post avec photos à l’appui. La première est prise à la sortie du garage où le maniement de la pelle était de rigueur. La seconde, prise du « balcon sur la mer » montre notre voisine, Mers-les-Bains, recouverte d’un très seyant manteau blanc.

C’est dans ces moments là qu’on se dit que l’icône de la météorologie nationale, Albert Simon, nous manque cruellement. Mais là je vous parle d’un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître…

Je vous parle d'un temps... dans Le Tréport neige-12-mars-2013-013-300x225       Le Picasso s’enrhume

neige-12-mars-2013-022-300x225 dans Le Tréport Et dans 2 mois on fait bronzette…

On fait le mur !

Après plus de deux ans d’inactivité, hormis le récit relatant notre visite au Mondial de l’Automobile, il était grand temps que ce blog retrouve un peu de vie. Mais pour cela il fallait de la matière…et des matériaux. C’est d’ailleurs en n’en mariant deux  aussi différents que le pin et la pierre de parement que nous avons donné  une nouvelle jeunesse à un mur jusqu’ici bien tristounet d’autant qu’une vilaine boursouflure au niveau d’un rail de fixation avait vite fait de nous le faire qualifier de mur de la honte.  Certes, nous n’avons pu louer les talents de Mistislav Rostropovitch pour fêter l’événement, l’artiste ayant tiré sa révérence en…2007  mais cela ne nous a pas empêché d’apprécier à sa juste valeur le fruit de ce mariage entre le bois et le béton allégé.

Pour les amateurs de références techniques, le clin était composé de lames de 14 cm de pin lasuré blanc montées sur tasseaux de 3,5cm alors que la pierre est un produit Klimex de type Colorado anthracite. Le tout a été acheté chez BricoDépot pour un total de 300 euros ce qui équivaut à une dépense de 24 euros/m2. Un investissement à ne pas regretter au vu du résultat, surtout en ce qui concerne le poêle à bois qui semble avoir trouvé un écrin à sa mesure. Il en rougit de plaisir tous les soirs depuis…

Trêve de bavardages, des photos valent toujours mieux que de longs discours…

 

On fait le mur ! dans Agencement mur-2012-11-16-001-300x225

C'est parti, on ne peut plus reculer

 

mur-2012-11-16-0071-224x300 dans Agencement

Phase 1 terminée

mur-2012-11-16-009-300x224

Opération "tasseautage"...

mur-2012-11-16-014-224x300

En un "clin" d'oeil...ou presque

mur-2012-11-16-020-300x224

Ils s'aiment ces deux là...

mur-suite-004-300x225

Et voilà le travail !

 

Mondial de l’Automobile (suite)

Mondial de l'Automobile (suite) dans voiture mondial-auto-oct.2012-013-300x225

Demain est déjà là !

 

Que de mâchoires déboitées devant cete splendide Lexus !Que de mâchoires déboitées devant cette splendide Lexus !

 

mondial-auto-oct.2012-023-300x225 dans voiture

Quand Citroën se lâche...

Mondial de l’Automobile

Ce n’est pas parce que c’est la crise qu’il ne faut plus rêver… Ce n’est pas parce qu’on est pas un as de la mécanique qu’il est impossible de se pâmer devant une belle carrosserie. Un petit tour au Mondial de l’Automobile à la Porte de Versailles permet justement de donner vie à certains de nos rêves…enfin pas tous car pour poser ses fesses sur le cuir souple et accueillant d’une Ferrari, Maseratti et, autre Bentley il faut savoir montrer patte blanche…ou compte en banque bien approvisionné.

 

Mondial de l'Automobile dans voiture mondial-auto-oct.2012-0051-300x225

L'Exagon 100 % électrique. Et c'est Français ça Monsieur !

 

En procédant de la sorte, ces marques de prestige ne connaissent probablement pas les « petites misères » des constructeurs généralistes à l’image d’Opel ou de le Lancia qui ont vu certains de leurs tableaux de bord lacérés à coups de clefs voire de cutter ou encore Mini qui s’est fait dérober deux pommeaux de levier de vitesse sur son présentoir… Il est évident que la profondeur de la bêtise humaine est insondable…

Mais trêve de long discours, voici plutôt quelques photos histoire de se (re)faire plaisir.

mondial-auto-oct.2012-0061-300x225 dans voiture

L'intérieur de la nouvelle Opel Adam...ça devrait plaire à Madame

 

mondial-auto-oct.2012-030-300x225

La future (proche ?) Smart for two...

 

Les dents de la… mère

Nos quatre locataires du bassin ont l’air de se sentir très à l’aise dans leur nouvel environnement. En tout cas, du côté de la libido cela va plutôt fort car depuis peu nous avons pu constater l’arrivée de minuscules individus qui tentent de survivre aux dents de la… mère. Espérons qu’ils trouveront de quoi se réfugier en attendant de pouvoir faire face ou d’être devenus trop gros pour le gosier des indignes parents. Mais nous préférons laisser jouer la dure loi de la nature et de la sélection naturelle.

petitpoisson.jpg Petit poisson deviendra grand… peut être !

Cascade du Géhard !

Un petit clin d’oeil à mes amis Vosgiens et plus particulièrement à ceux de la région du Val d’Ajol qui connaissent obligatoirement la superbe cascade du Géhard dont l’eau glacée  mordait nos pieds nus lorsqu’avec mes cousins, nous avions décidé de la remonter lors des vacances du mois d’août.

Avec quelques cailloux judicieusement placés à la sortie d’un filtre qui fait des merveilles en ce qui concerne la transparence de l’eau, le bassin s’enveloppe de plus en plus d’une atmosphère des plus zen. Encore quelques aménagements et bientôt, enroulés dans nos toges jaunes et rouges, nous pourrons faire des Mmmmmmm…. toute la journée.

cascade2.jpg Un murmure qui incite à la sieste

La métamorphose de Raymonde

Vous vous souvenez sans doute de Raymonde, cette rhubarbe originaire de Criel-sur-Mer, mise en nourrice à Beauchamps et qui, toute frétillante de la feuille, avait retrouvé ses protecteurs que nous sommes sur les hauteurs du Tréport…. Bon an, mal an, la brave Raymonde s’est acclimatée  pour donner quelques brins qui, hier soir ont connu un sort très enviable : un bain de sucre suivi d’une séance de sauna.

Tout d’abord, coupez vos brins de rhubarbe en petits cubes, et laissez-les macérer pendant le reste de la préparation dans du sucre.

Prenez  une belle pâte feuilletée (ou sablée selon les goûts), 2 cuillers à soupe de crème épaisse, une cuiller à café de Maïzena, un peu de lait, 125 g de sucre 2 oeufs entiers + 1 blanc d’oeuf.

Mélangez tous vos ingrédiens dans saladier, étalez votre pâte dans un moule préalablement chemisé puis disposez vos morceaux de rhubarbe bien égouttés sur cette dernière et enfin, arrosez le tout de votre appareil. Avec le jaune d’oeuf restant, badigeonnez les rebords de la pâte.

Dans un four que vous aurez laissé préchauffer, vous cuirez votre tarte pendant 30 minutes à 225°

NB : N’oubliez pas de piquer votre pâte afin d’éviter qu’elle ne monte lors de la cuisson.

Et voilà le travail : la brave Raymonde a bien rempli son office, celui de nous régaler les papilles.

tarte.jpg A table !

12345...10

Auteur:

catsylv

janvier 2018
L Ma Me J V S D
« août    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

momo43 |
Une maison dans le tarn |
Mont-Banine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Notre construction
| mes p'tits bidules
| willowboisflottes