Archives pour la catégorie Evasion

De retour de Malte

De retour de l’île de Malte, difficile de garder pour soi ces images qui en disent beaucoup plus que n’importe lequel des plus longs discours. Ces vues n’ont nullement la prétention de concurrencer les clichés des photographes les plus émérites mais seulement de refléter ce bonheur qui a été le nôtre en découvrant ce petit bout de terre flottant en plein coeur de la Méditérranée. Si ces photos vous donnent envie de prendre l’avion pour un périple de 2 h 30, c’est avec plaisir que nous partagerons notre modeste expérience maltaise. Pour info, à la mi-octobre, la température oscillait entre 25 et 30 °…

Jardin de Shamrock : explosion de couleurs !

Situé non loin de Dieppe sur le territoire de la commune de Varengeville, le jardin de Shamrock est  un lieu à découvrir pour les jardiniers amateurs, à n’en point douter ; pour les amoureux du calme et de la sérénité, tout aussi certainement. Plus grande collection d’hydrangéas  (plus communément appelés hortensias) au monde, le jardin de Shamrock est l’oeuvre d’une passionnée, Corinne Mallet aidée de son époux et de quelques bénévoles.

Loin des bruits de la circulation et du brouhaha de la ville, cet havre de paix coloré de milles pétales devrait voir le montant de son ticket d’entrée remboursé par la sécurité sociale.  Messieurs Temesta et Valium ont du souci à se faire ! Dépéchez-vous de prendre la route de Shamrock avant que la saison ne soit trop avancée. En attendant, vous pouvez toujours vous documenter en visitant le site  http://www.hortensias-hydrangea.com

Jardin de Shamrock : explosion de couleurs ! dans Evasion shamrock-015-300x225

Tout en finesse

shamrock-014-300x225 dans Evasion

Une avenue verte de toute beauté

 

Avec le soleil !

Un coin de ciel bleu, deux ou trois rayons de soleil et zou, c’est parti pour une expédition culturo-bucolique.

Première étape dans le parc ornithologique du Marquenterre (80), véritable paradis pour les oiseaux et en particulier les migrateurs qui trouvent ici un B and B de tout premier ordre.

La seconde étape nous amène sur les traces de Claude Monet à Giverny (27). Visite de la maison et des jardins de l’artiste… pas sûr qu’il aurait été ravi de voir toute cette marmaille se chamailler dans son atelier et encore moins dans sa chambre, mais bon…

Que l’endroit doit être paisible quand il n’y a… PERSONNE !

PS : Petit péleriinage après 25 ans sans mettre les pieds à Vernon. Bouh, ils ont retiré toute son âme au Paris-Plage !!! Le PP n’a plus ses petites banquettes intimistes qui disposaient de mini juke-boxes. Mais pourquoi avoir voulu y peindre une pseudo plage exotique ??? Tout fout le camp ma pov’dame. Ceux qui ont connu l’endroit comprendront mon, désarroi.

Avec le soleil ! dans Evasion marquenterre-giverny-juin-2013-037-300x225

Imperturbable...

marquenterre-giverny-juin-2013-035-300x225 dans Evasion

Monet fait mieux avec un pinceau ? Oui, oui, je sais...

marquenterre-giverny-juin-2013-021-300x225 

Une magnifique spatule à l'heure du repas

Un avant goût de vacances

Grâce à la politique tarifaire de la compagnie irlandaise Ryanair, nous nous sommes offert une petite escapade à Marseille, histoire de changer un peu d’air, de prendre nos marques pour de prochaines vacances dans la région mais aussi et surtout pour aller chercher un peu de soleil et de ciel bleu. Bingo !

C’est de Beauvais que nous avons pris place dans un Boeing 737 et 1 h 10 plus tard nous foulions le tarmac de l’aéroport de Marseille où très vite nous écrasions nos blousons au tréfond de nos sacs à dos. Nous tâtonons pour trouver la navette qui doit nous amener dans le centre de Marseille mais après 20 minutes d’un transfert-éclair nous débarquons à la gare Saint-Charles.

Ah, le New Select Hotel ! S’il est très bien indiqué sur le plan (c’est à peu près son seul atout) il arbore un peu trop fièrement ses ***. Le confort est des plus basique, la chambre donne sur une avenue on ne peut plus bruyante, quant à la propreté, elle a dû être dévolue à Marie-Pierre Casey qui avait pourtant bien dit devant des millions de téléspectateurs qu’elle ne ferait pas ça tous les jours. Pliz ou pas !

Mais le pire est à venir. Alors que nous commençons à tomber dans les abîmes d’un sommeil réparateur, le client de la chambre du dessus décide, le rustre, de prendre une douche… Les chutes du Niagara en direct live into the bedroom. La canalisation située dans le placard nous fait partager ses bruits de digestion. Même en bourrant le local technique d’oreillers, le glou-glou pathétique du siphon agonisant se fait entendre. Mais là encore, ce n’est rien ! A 1 h 20, la serrure bruisse de façon inopinée, la lumière inonde le vestibule et dans l’encadrement de la porte, j’aperçois, entre mes paupières mi-closes, un géant barbu qui s’écrie « Qu’est-ce que c’est que ce bordel ! ».

C’est pas un bordel, m’sieur, ai-je envie de lui répondre. C’est une chambre que nous avons louée pour cette nuit et pis c’est tout ! Mais le randonneur barbu est déjà reparti se plaindre à la direction. Une direction qui, un quart d’heure plus tard nous passera une petit coup de fil ( ça c’est le double effet kiss cool) pour savoir qui nous étions !

Allez, déjà on en rigole alors on ne va pas en faire un pastis…

Mais Marseille me direz-vous, c’est comment ?

Bah franchement, si vous vous contentez de descendre la Canebière, de vous balader autour du vieux port et d’aller saluer Notre-Dame de la Garde, il faut avouer que c’est assez sympa surtout sous un soleil radieux. Même le quartier du Panier, malgré ses ruelles pas toujours très clean vaut le coup d’oeil. Mais il faut tout de même admettre que la propreté de la ville n’est pas digne de ce statut de capitale européenne dont la cité phocéenne veut s’ennorgueillir. Quant à la circulation, c’est à se demander s’il est possible de circuler à tout véhicule dénué de klaxon. Bref, si nous étions satisfaits d’avoir découvert Marseille, il nous tarde beaucoup d’aller à la rencontre de l’arrière-pays.

Ce sera pour une autre fois car l’avion du retour fait déjà vrombrir ses réacteurs. Vingt quatre heures c’est vite passé mais c’est le genre de break qui fait un bien fou surtout quand au retour on retrouve le ciel bas et les nuages menaçants.

marseille016.jpgmarseille026.jpgmarseille040.jpgmarseille034.jpgmarseille041.jpg

Un diaporama souvenir…

Quel cirque !

Un petit mot au retour de vacances passées dans les Hautes-Pyrénées, plus précisemment à Cauterets. A l’école nous avons tous entendu le nom du cirque de Gavarnie et là, quand il s’ouvre à vous après une balade bien physique on ne peut que se sentir tout petit, petit…

Le Pont d’Espagne n’a rien a lui envier au niveau du spectacle à couper le souffle…. dommage qu’il attire autant les touristes (!) mais pas facile d’assister à la représentation à huis-clos…

 Dommage d’avoir dû écourter le séjour d’une journée pour cause d’orage… au Tréport. La livebox, l’ordinateur et le frigo-congélateur ne s’en sont pas remis. Charmant retour de vacances. Heureusement que les voisins ont été  à la hauteur pour sauver ce qui pouvait l’être. Grand merci à Hervé et Aurélie.

02021.jpg    Cauterets                    02178.jpg Le magnifique lac de Gaube

A tu et à toi avec les nuages

Patrice n’est pas seulement un réalisateur de talent, c’est aussi un pilote qui sait combien une petite virée dans le ciel du littoral peut être source d’un immense plaisir. Mardi, lorsqu’il nous a proposé de l’accompagner pour faire le plein de son petit Robin à l’aéro-club  d’Abbeville, nous n’avons vraiment pas eu le coeur de refuser (!), le savoir tout seul, là-haut, était au-dessus de nos forces. Allez, c’est bon, on y va…

img5689.jpg Avoir l’oeil sur tout !

Temps clair, mer calme et pas trop de vent, les conditions étaient on ne peut plus favorables à une escapade entre 1500 et 3000 pieds d’altitude et aussitôt après notre envol de l’aérodrome de Eu-Le Tréport-Mers, le spectacle débutait fort avec un survol du phare du Tréportimg5684.jpg C’est’y pas beau ?    img5682.jpg Ault, l’autre balcon sur la mer

  et aussitôt après un demi-tour tout en douceur, sur votre gauche, le Bois de Cise et ses nombreuses villas blotties sous les frondaisons suivi de très près par un passage à la verticale du sémaphore d’Ault. Après quelques ronronnements de moteur, c’est le très rectiligne canal de la Somme qui jalonne le parcours et qui indique que le pompiste n’est plus très loin…

img5690.jpg Une rigueur presque militaire

Le retour n’a rien a envier à l’aller avec cette vue imprenable sur la Baie de Somme. De toute évidence elle mérite bien son classement parmi les plus belles baies du monde au même titre que celle du Mont Saint Michel.

img5696.jpg La Baie de Somme

Tout a une fin, la descente vers le plancher des vaches se fait tout en douceur, mais il faut admettre que de là haut, tout est vraiment plus beau.

Vive la Bretagne !

Un petit coucou de retour de vacances pour vous faire partager notre engouement pour la côte de granit rose à hauteur de Ploumanach, commune de Perros-Guirec. Il paraît qu’en Bretagne la pluie ne mouille que les cons, et bien mis à part la première journée, notre susceptibilité n’a pas été mis à mal.

En tout cas, si nos falaises de craie sont agréables à regarder, le granit rose sous le soleil couchant, c’est un spectacle bluffant. Si l’on ajoute à cela une balade en mer de deux heures pour découvrir l’Ile aux oiseaux, les phoques et les décors à vous couper le souffle, on fait le plein d’émotions et on rentre en Normandie avec une pêche d’enfer en attendant d’y retourner.

Quelques vues pour vous donner envie…

perros001.jpg perros002.jpg perros003.jpg

PS : Merci à nos voisins de la maison d’à côté d’avoir si bien veillé sur notre Maison Rouge pendant notre absence. A charge de revanche…


Auteur:

catsylv

octobre 2018
L Ma Me J V S D
« août    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

momo43 |
Une maison dans le tarn |
Mont-Banine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Notre construction
| mes p'tits bidules
| willowboisflottes